A Cosmology of monsters

Les éditions Albin Michel ont acquis pour leur département éditorial Albin Michel Imaginaire les droits du premier roman de Shaun Hamill, A Cosmology of monsters. Les droits du roman ont été acquis aux enchères aux USA par Pantheon Books.  Le roman a aussi fait l’objet d’un important achat (via une offre préemptive) pour une adaptation en série télé, projet auquel Shaun Hamill est attaché en tant que producteur exécutif.

//

La famille Turner, de Vandergriff, Texas, ne sera jamais une famille comme les autres.

Harry le père, fan absolu de l’œuvre d’H.P. Lovecraft et de films d’horreur, décide un jour de construire une maison hantée temporaire pour Halloween : « La tombe ». Quelques années plus tard, un cancer du cerveau l’emporte, deux mois après la naissance de son fils, Noah.

Margaret, la mère, pour faire vivre sa famille, se lance dans le projet d’une vraie attraction de maison hantée : « The Wandering Dark ». Margaret souffre d’hallucinations, à moins que ses visions ne dévoilent une réalité que personne ne veut affronter. Elle y compris.

Alors que « The Wandering Dark » commence à avoir du succès, sa fille aînée, Sydney, disparaît, comme d’autres enfants de Vandergriff. Et jamais la police n’aura la moindre piste.

Son autre fille, Eunice, trop intelligente pour son bien, dépressive, se réalise dans de longues lettres de suicide qu’elle adresse à son petit frère Noah, certaine que – malgré sa médication – elle est condamnée à perdre son combat contre la dépression.

Quant à Noah… Depuis l’âge de six ans, il partage tous ses moments libres avec une créature lupine plus énigmatique que monstrueuse.

La famille Turner se tient sur le seuil d’un monde terrifiant, surplombé par une cosmologie de monstres. Est-ce le leur ou est-ce le nôtre ?

Hommage oblique (et très malin) à l’œuvre de H.P. Lovecraft, roman mêlant surnaturel, coming of age et petite ville américaine typique sur une longue période de cinquante ans (le roman commence bien avant la naissance de Noah, avec les premiers amours de sa mère, Margaret), A Cosmology of monsters évoque les meilleurs Stephen King, mais en nettement plus ramassé. Bénéficiant d’une écriture limpide, de personnages qui prennent littéralement vie sous nos yeux et d’un scénario qui fait voler en éclat toutes les structures classique du roman d’horreur, A Cosmology of monsters évoque les chroniques de John Irving (L’Hôtel New Hampshire) et Philip Roth (Pastorale Américaine), sans jamais perdre sa dimension surnaturelle (ce qui nous ramène évidemment dans l’ombre de Stephen King).

 

Programme d’octobre 2018

La réunion de programmation pour le mois d’octobre 2018 avait lieu hier, jeudi 5 avril, voici donc les trois titres de lancement d’Albin Michel Imaginaire :

American Elsewhere – Robert Jackson Bennett (Traduit de l’anglais (U.S) par Laurent Philibert-Caillat)

Mage de bataille, tome 1 – Peter A. Flannery (Traduit de l’anglais (Ecosse) par Patrice Louinet)

Anatèm, tome 1 – Neal Stephenson (Traduit de l’anglais (U.S) par Jacques Collin)

Suivront (pas forcément dans cet ordre) :

Anatèm, tome 2 ; Mage de Bataille, tome 2 ; Les étoiles sont Légion, Kameron Hurley.

Prochaine réunion de programmation, en mai, pour novembre.

 

 

 

La cité de l’orque

Dans le cadre de la promotion de Blackfish City de Sam J. Miller, les éditions Albin Michel installeront une piscine d’eau de mer, sur la Seine, en face de la Bibliothèque Nationale François Mitterrand (quai François Mauriac) du 9 au 26 mars 2019.

Une orque, née en captivité, âgée de trois ans y sera accueillie, avant son ré-acclimatation en Gaspésie, courant avril 2019.

Un kayak deux places sera mis à la disposition des libraires et blogueurs préalablement inscrits (via le formulaire de contact du blog). Trente places maximum, deux sorties par jour, afin de ne pas stresser l’animal.

Les libraires et blogueurs qui souhaiteraient avoir la chance de nager avec l’orque et son accompagnatrice peuvent demander la liste des pièces à fournir, via le formulaire de contact du blog (a priori : certificat médical, attestation d’assurance, taille pour la combinaison de plongée). Cette offre est malheureusement limitée à cinq places c-à-d une plongée tous les deux jours, afin de ne pas stresser l’animal.

(La direction d’Albin Michel Imaginaire vous conseille la vision du documentaire Blackfish avant d’entamer toute démarche préalable à cette expérience unique.)

Semiosis, Sue Burke

Les éditions Albin Michel ont acquis pour leur département éditorial Albin Michel Imaginaire les droits du premier roman de Sue Burke : Semiosis.

//

« Cette histoire de premier contact est extraordinaire. » Library Journal

« C’est de la science-fiction de haut-vol, et j’ai aimé chacune de ses pages. » Adrian Tchaikovski, auteur de Dans la toile du temps

« Tout à fait le genre d’histoires pour lequel la science-fiction a été inventée. » James Patrick Kelly, plusieurs fois lauréat du prix Hugo.

 

Le roman :

Ils sont cinquante – des femmes, des hommes de tous horizons. Ils ont définitivement quitté la Terre pour, au terme d’un voyage interstellaire de cent soixante ans, s’établir sur une planète extrasolaire, qu’ils ont baptisé Pax. Ils ont laissé derrière eux les guerres, la pollution, l’argent, pour se rapprocher de « la nature ». Tout recommencer. Retrouver un équilibre définitivement perdu sur Terre. Construire une Utopie.

Mais avant même de fonder leur colonie, des drames mettent à mal leur idéal. Avarie sur une capsule d’hibernation, accident d’une des navettes au moment de l’atterrissage. Du matériel irremplaçable est détruit. Les morts s’accumulent.

La nature est par essence hostile et dangereuse ; celle de Pax, mystérieuse, uniquement végétale, ne fait pas exception à la règle.

Pour survivre, les colons de Pax vont devoir affronter ce qu’ils ne comprennent pas et comprendre ce qu’ils affrontent.

Le site du roman

Méticuleuse description de la colonisation d’une planète aussi dangereuse que chatoyante, Semiosis est le premier roman de Sue Burke. Un planet opera dont la beauté et l’intelligence ont été saluées par David Brin, Emma Newman, Adrian Tchaikovski et James Patrick Kelly. Semiosis est aussi un exemple de science-fiction ambitieuse mais accessible qui n’est pas sans évoquer Avatar de James Cameron et Nausicaä de la vallée du vent de Hayao Miyazaki.

 

L’auteure :

Sue Burke a travaillé comme journaliste et éditrice pour de nombreux journaux et magazines. Longtemps installée à Madrid, elle a notamment traduit en anglais Prodigies d’Angélica Gorodischer.

Le site de l’auteure

Quelques critiques VO :

Publisher’s weekly

Kirkus

The BiblioSanctum

A qui s’adresse le livre :

Aux lecteurs de science-fiction qui aiment les histoires de colonisation, de planète étrangère, de flore extraterrestre. Qui sont attirés par une science-fiction à la fois plausible et capable de les emmener très loin de la Terre.

Anatèm, tome 1 – Neal Stephenson

« N°1 des best-sellers du New York Times »

Le roman :

Fraa Erasmas est un jeune chercheur vivant dans la congrégation de Saunt Edhar, un sanctuaire pour les mathématiciens et les philosophes. Depuis des siècles, autour du Sanctuaire, les gouvernements et les cités n’ont eu de cesse de se développer et de s’effondrer. Par le passé, la congrégation a été trois fois ravagée par la violence de conflits armés. Méfiant vis à vis du monde extérieur, jugé aussi dangereux que dénué d’intérêt, la communauté de Fraa Erasmas ne s’ouvre au monde qu’une fois tous les dix ans. C’est lors d’une de ces courtes périodes d’échanges avec l’extérieur, qu’Erasmas se trouve confronté à une énigme astronomique qui n’engage rien moins que la survie de toutes les congrégations mathiques. Ce mystère à percer va l’obliger à quitter le Sanctuaire pour vivre l’aventure de sa vie. Une quête qui lui permettra de découvrir Arbre, la planète sur laquelle il vit depuis toujours et dont il ignore quasiment tout.

L’auteur :

Neal Stephenson (né en 1959) est l’auteur-culte de Le Samourai virtuel, Cryptonomicon, L’âge de diamant (prix Hugo), Seveneves (en cours d’adaptation en long-métrage). Par ailleurs, il écrit des thrillers, seul ou en collaboration. Ses romans touffus, fourmillant d’idées renversantes, se caractérisent aussi par un humour érudit et débridé. Anatèm est souvent considéré comme son chef d’œuvre.

https://www.nealstephenson.com

 

Sa bibliographie (française) :

Le samouraï virtuel (titre alternatif : Snowcrash), 1996

L’Âge de diamant, 1996

Cryptonomicon :

1/ Le code Enigma, 2000

2/ Le réseau Kinakuta, 2001

3/ Golgotha, 2001

Zodiac, 2002

Panique à l’université, 2004

Les deux mondes :

1/ Le réseau, 2014

2/ La frontière, 2014

 

Anecdotes (pour briller sur les forums) :
  • Anatèm, tome 1 est un des trois titres du lancement d’Albin Michel Imaginaire.
  • Le roman a reçu le Prix Locus.
  • Les deux tomes d’Anatèm ont été traduits en français par Jacques Collin.

 

A qui s’adresse le livre :

Parfait pour les fans de grande fresques de science-fiction, telles Dune, Hypérion, Un cantique pour Leibowitz.

 

American Elsewhere – Robert Jackson Bennett

« Un merveilleux cadeau pour les fans de Stephen King et Neil Gaiman. » Library Journal.

//

Le Roman :

Veillée par une lune rose, Wink est une petite ville du Nouveau-Mexique parfaite. A une exception près, elle ne figure sur aucune carte. Des rues calmes bordées de jolis petits pavillons, des maisons qui abritent les choses les plus étranges qui soient.

Après deux ans de voyages incessants, Mona Bright, ex-flic, qui a hérité de la maison de sa mère, disparue depuis de nombreuses années, s’installe à Wink. Plus Mona enquête (fuyez le naturel…) sur le passé de sa mère et les circonstances de sa mort, plus elle se rend compte que les habitants de Wink sont différents, vraiment différents.

Quel sont les inquiétants secrets de cette ville hors d’Amérique ?

//

L’auteur :

Né à Baton-Rouge (Louisiane) en 1984, Robert Jackson Bennett est l’auteur de huit romans. Il s’est récemment fait remarquer avec sa trilogie de fantasy The Divine Cities. American Elsewhere est considéré comme son chef-d’œuvre.

http://robertjacksonbennett.com

//

Sa bibliographie :

Mr. Shivers (2010; Orbit). Won the Shirley Jackson Award and the British Fantasy Awards’ Sydney J Bounds Newcomer Award. Edition française : Panini, 2013.

The Company Man (2011; Orbit). Won the Special Citation of the Philip K. Dick Award and an Edgar Award for Best Paperback Original.

The Troupe (2012; Orbit).

American Elsewhere (2013; Orbit). Won the Shirley Jackson Award for best novel.

La trilogie des Divine Cities :

1) City of Stairs (2014; Broadway Books)

2) City of Blades (2016)

3) City of Miracles (2017)

A paraître (août 2018) :

Foundryside

//

Anecdotes (pour briller sur les forums)

  • American Elsewhere est un des trois titres du lancement d’Albin Michel Imaginaire.

  • Le roman a reçu le Prix Shirley Jackson.

  • American Elsewhere est actuellement en développement en série télévisée (BBC America).

//

A qui s’adresse le livre :

  • Parfait pour les fans de H.P. Lovecraft, Neil Gaiman et Stephen King.

Une traductrice de grand talent

C’est Anne-Sylvie Homassel qui traduira Blackfish City de Sam J. Miller.

Dans nos domaines, elle a traduit entre autres :
Chants du cauchemar et de la nuit de Thomas Ligotti
Chroniques du petit peuple d’Arthur Machen
Efroyabl Ange 1 de Iain M. Banks
Un chant de pierre de Iain M. Banks

GD