Je vous laisse traduire ;-)

 

Semiosis combines the world-building of Avatar with the alien wonder of Arrival, and the sheer humanity of Atwood. An essential work for our time.” Stephen Baxter

Les étoiles sont Légion…

 

Dans le Blog-O-livre

Pour répondre à un des commentaires, non Les étoiles sont légion n’est pas gore, ce n’est pas un roman sanglant ; par contre, c’est volontiers crado, organique (très Alien quoi…), et le roman est souvent perturbant à l’image des premières lignes (cf. ci-dessous). C’est un type de SF qu’on rencontrait souvent dans les années 60-70, sous la plume du Robert Silverberg de la grande époque, de Norman Spinrad, des Dangereuses visions d’Harlan Ellison. Personnellement, j’ai été content de retrouver cette veine-là, très imaginative et inconfortable. C’est aussi un imaginaire très féminin, très intime, que je trouve plutôt absent de la SF contemporaine qui s’est pourtant très féminisée.

 » Je me rappelle avoir jeté une enfant. C’est le seul souvenir dont je sais avec certitude qu’il m’appartient. Le reste de ma mémoire se réduit à une obscurité sordide. Je n’ai donc rien d’autre que ce qu’on m’a dit être vrai : Je m’appelle Zan. J’ai commandé un jour une grande armée.  »

Gromovar aussi a bien aimé…